Lundi 17 octobre 2011 1 17 /10 /Oct /2011 14:59

Château de Vincennes : Les prisonniers du Donjon

Haut justicier, le souverain se doit de disposer de prisons dans ses résidences. Nous savons que Louis XI logeait certains prisonniers de marque avec lui dans le donjon. Au XVIe et au XVII siècle, quand les souverains s'installent dans le pavillon au sud-ouest de l'enceinte du château, le donjon n'est plus qu'une prison.

17 octobre 2011 Château de Vincennes 1

Henri de Navarre, futur Henri IV, y est "hébergé" en 1574. Henri II de Condé, emprisonné pour sa participation à la Fronde, y passe trois ans avec sa femme. Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (1613-1679) reste captif, de 1652 à 1664, dans la grande salle du deuxième étage. Nicolas Fouquet (1615-1680), arrêté en septembre 1661, est conduit dans le donjon alors que le Roi et sa cour résident dans le château.

17 octobre 2011 Château de Vincennes 2

Au XVIIIe se multiplie l'usage des lettres de cachet signées par le roi, qui ordonnent un emprisonnement dans le donjon à l'initiative de celui-ci ou à la demande d'une famille soucieuse, par exemple, de se débarrasser d'un fils encombrant ou de lui éviter un châtiment plus grave. Les lettres de cachets qui ont le plus de retentissement concernent une catégorie de prisonniers inconnue aux siècles précédents : les hommes de lettres, comme Denis Diderot, incarcéré de juillet à octobre 1749. Parmi les prisonniers illustres on peut citer Jean Henri Latude, incarcéré trente-cinq ans à la Bastille ou à Vincennes et devenu célèbre pour ses multiples évasions de ces deux prisons, ainsi que le marquis de Sade (1740-1814), détenu dans le donjon du 13 février 1777 au 29 février 1784. Honoré de Mirabeau (1749-1791) condamné à mort pour rapt et séduction mais soustrait à l'effet de cette sentence par une lettre de cachet obtenue par sa famille, et enfermé dans le donjon pendant quarante deux mois, du 8 juin 1777 au 22 octobre 1780 : il y écrit nombre d'ouvrages, dont l'essai Des lettres de cachet et des prisons d'Etat publié en 1782 et qui fut pour beaucoup dans la condamnation par l'opinion de ce système judiciaire dans le développement du mythe de la Bastille et de Vincennes comme symboles d'oppression et dans la décision royale, en 1784, de cesser d'utiliser le donjon en tant que prison.

17 octobre 2011 Château de Vincennes 3

Le donjon redevient cependant une prison en 1808, quand Napoléon ordonne la destruction de celle du Temple à Paris, où avaient été détenus Louis XVI et sa famille, devenue un lieu de pélérinage des royalistes. Les prisonniers qui s'y trouvaient alors sont transférés à Vincennes en même temps que deux objets, seuls vestiges de la prison du Temple et, à ce titre, classés monuments historiques : une porte blindée déposée au rez-de-chaussée et un poêle couvert de carreaux de faïence blancs, démonté à cause de la restauration de 2003-2006 et qui provient de la cellule de Marie-Antoinette.

Source : Le Château de Vincennes, Editions du Patrimoine

Par TititeParisienne - Publié dans : VINCENNES ( 94 ) - Communauté : Paris ma ville Lumière
Ecrire votre p'tite bafouille ici - Voir les 54 p'tites bafouilles
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • Le blog de TititeParisienne
  • : Photos Paris Culture
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés